Regrettez et Confessez vos Péchés d’Omission

5

Je dois me lamenter et confesser mes oublis au travail, ma négligence ainsi que ma légèreté avec celui-ci, et le peu que j’ai fait pour la mission pour laquelle  j’ai été envoyé dans le monde, ayant si peu à dire en guise de réponse au but de ma création ou au sujet de ma rédemption, de ma naissance et de mon baptême; et que je n’ai pas profité plus de la grâce.

J’ai été comme un figuier planté dans la vigne.  Tu as voulu pendant de nombreuses années y cueillir des figues, mais tu n’en trouvas pas; à juste raison,  je suis bon à être coupé et jeté au feu: 

Tu attendais un beau et bon raisin, mais la vigne n’a produit que du mauvais;  car je suis semblable à une vigne qui dégénère qui ne produit du fruit que pour lui-même.
Oui, je sais faire le bien et ne le fais pas.  J’ai caché l’argent de mon maître et je mérite le sort du vaurien et du fainéant.   J’ai été tel le gérant infidèle qui a gaspillé les biens de mon Seigneur;  car il suffit d’une seule faute pour gâcher beaucoup de bien.   Souvent j’ai eu de l’argent en main pour acheter la sagesse, mais je n’avais pas de bon sens,  mais tout comme l’insensé mon esprit me pousse du mauvais côté.
Ma jeunesse comme l’aurore est vanité,  et mes années s’effacent comme un murmure.   Je n’ai pas su reconnaître le moment où Dieu est venu pour moi;  durant l’été je n’ai pas préparé ma nourriture, au temps de la moisson je n’ai pas amassé mes provisions malgré que j’ai eu surveillant, contremaître et chef.
Je suis sans intelligence et lent à croire;  et malgré qu’après tout ce temps, je devrai être maître dans les choses de Dieu, j’ai de nouveau besoin qu’on m’enseigne les rudiments des paroles de Dieu: j’en suis venu au point d’avoir besoin, non pas de nourriture solide, mais de lait.

J’ai réduis à rien le respect dû à Dieu et je décourage toute réflexion devant Dieu;  Je ne t’invoque pas et ne me ressaisis pas pour m’attacher à toi.   J’ai accouru et me suis assis comme les gens de ton peuple s’assoient devant toi, et ai bien écouté tes paroles mais dans mon coeur je ne recherche que mon intérêt. 

J’ai ainsi présenté un animal aveugle, une bête éclopée et un agneau malade pour le sacrifice, j’ai offert à mon Dieu ce que je n’offrirai pas à mon gouverneur; j’ai promis par voeu et ai offert au Seigneur une bête tarée alors que j’ai dans mon troupeau un beau mouton, un mâle.

Marquez cette page pour votre prochaine visite

Partagez cette page avec un(e) ami(e)

close
Open Utility