Pleurez vos Transgressions Nombreuses et en Tout Particulier votre Orgueil

6

Je dois de la même façon gémir sur mes transgressions actuelles en pensée, en parole et en action.

Mon Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi:  Tous ont péché, en effet, et sont privés de la glorieuse présence de Dieu;  mais le Dieu qui tient mon souffle de vie dans sa main et de qui dépend toute ma destinée, je ne l’ai pas honoré.
Contre toi, contre toi seul, j’ai péché, j’ai commis ce qui est mal à tes yeux;  je ne t’ai pas obéi, Eternel mon Dieu, je n’ai pas vécu selon les lois que tu  nous as données,  malgré qu’elles soient saintes, justes et bonnes.
Qui connaît tous ses faux pas ? Pardonne-moi les péchés dont je n’ai pas conscience.
Car je commets des fautes de bien des manières;  mes transgressions dépassent, par leur nombre, les cheveux de ma tête.
Pareille à la citerne qui fait couler son eau, mon cœur fait couler sa méchanceté;  c’est ainsi que je me suis conduit dès ma prime jeunesse: et je ne t’ai pas écouté.
Du mauvais trésor qui est en moi, j’ai tiré de mauvaises choses.

6.1

Je dois confesser et gémir des conséquences de mon orgueil.
J’ai toutes les raisons de m’humilier de mon orgueil,  car je suis allé au-delà de ce à quoi je dois prétendre et je n’ai pas tendu à une sage appréciation de moi-même,  ni n’ai-je vécu avec vigilance pour mon Dieu.
Je me suis reposé sur ma propre intelligence  et me suis fié à mes propres pensées  et ai offert à mon filet des sacrifices.
J’ai parlé en mon propre nom recherchant ma propre gloire plus que de viser à honorer celui qui m’a envoyé ,  et je me suis vanté de ce que j’aurai plutôt dû être au contraire, vivement affligé.

Marquez cette page pour votre prochaine visite

Partagez cette page avec un(e) ami(e)

close
Open Utility