Pardonne-nous nos Offenses

6

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

De plus, Seigneur, alors que nous prions chaque jour pour notre pain quotidien, nous prions aussi pour le pardon de nos péchés; car nous sommes tous rendus coupables devant Dieu, nous avons tous péché, en effet, et nous sommes privés de la glorieuse présence de Dieu.[i] Chacun de nous commet des fautes de bien des manières.[ii] Qui connaît tous ses faux pas?[iii] O Eternel, si tu retiens nos fautes, Seigneur, qui donc subsistera? Mais le pardon se trouve auprès de toi afin qu’on te révère.[iv] O Dieu, aie pitié du pécheur que je suis![v]

Nous avons gaspillé tes biens;[vi] nous avons creusé un trou dans la terre pour y cacher les talents que tu nous as remis.[vii] Nous ne nous sommes pas conduits d’une manière qui marque notre reconnaissance;[viii] et par conséquent nous sommes endettés. Mais voici le verdict de l’Ecriture: l’humanité entière se trouve prisonnière de sa culpabilité devant Dieu;[ix] nous sommes déclarés passibles de mort pour avoir agi,[x] ce sont ces désordres qui attirent la colère de Dieu sur ceux qui refusent de lui obéir.[xi] Notre dette est supérieure à soixante millions de pièces d’argent; c’est une énorme dette et nous n’avons pas de quoi rembourser ce que nous devons et nous te supplions: “ Sois patient envers nous, accorde-nous un délai et nous te rembourserons ».[xii] Avec justice notre adversaire sera en mesure de nous remettre entre les mains du juge, qui fera appel aux huissiers de justice, et nous serons mis en prison, la prison de l’enfer ; et là nous n’en sortirons pas avant d’avoir remboursé jusqu’au dernier centime.[xiii]

Mais que Dieu soit béni car il existe un moyen de nous entendre avec notre adversaire; car s’il arrive à quelqu’un de commettre un péché, nous avons un Défenseur auprès du Père : Jésus-Christ le juste.  Car il a apaisé la colère de Dieu contre nous en s’offrant pour nos péchés.[xiv] Par égard pour lui, nous te supplions, efface nos torts,[xv] n’entre pas en procès avec ton  serviteur.[xvi] Jésus est devenu le garant,[xvii] qui a restitué ce qu’il n’a pas pris,[xviii] il est l’Arbitre pouvant s’interposer et trancher entre nous,[xix] à travers lui soyons donc réconciliés avec Dieu,[xx] et que soit annulé l’acte qui établissait nos manquements à l’égard des commandements et qu’il soit effacé en le  clouant  sur la croix du Christ pour que nous puissions avoir la vie en lui une fois nos fautes pardonnées.[xxi] Pardonne nos fautes, ne tiens plus compte de nos péchés.[xxii]


[i] Rm 3.19, 23.

[ii] Jc 3.2.

[iii] Ps 19.13.

[iv] Ps 130.3-4.

[v] Lc 18.13.

[vi] Lc 16.1.

[vii] Mt 25.18.

[viii] 2 Ch 32.25.

[ix] Ga 3.22.

[x] Rm 1.32.

[xi] Ep 5.6.

[xii] Mt 18.24-26.

[xiii] Mt 5.25-26.

[xiv] 1 Jn 2.1-2.

[xv] Ps 51.3.

[xvi] Ps 143.2.

[xvii] He 7.22.

[xviii] Ps 69.5.

[xix] Jb 9.33.

[xx] 2 Co 5.20.

[xxi] Col 2.13-14.

[xxii] He 8.12.

Marquez cette page pour votre prochaine visite

Partagez cette page avec un(e) ami(e)

close
Open Utility