Humblement Professer le Désir de votre Coeur pour Dieu

10

Je dois humblement confesser le désir de mon coeur envers Dieu qui est ma joie, ma part et ma fontaine de vie et qui est toute bonté pour moi.

Qui ai-je au ciel, si ce n’est toi ?  Et ici-bas que désirer, car je suis avec toi ? Mon corps peut s’épuiser et mon cœur défaillir, tu restes mon rocher, et mon bien précieux pour toujours;[i]

Tu es ma part et la coupe où je bois.  Tu garantis la part que j’ai reçue.  Tu en as fixé les limites, c’est un jardin plein de délices, mon héritage est merveilleux.[ii]

Tout mon désir vers toi se porte, je veux te garder présent à la pensée.  J’aspire à toi pendant la nuit, et mon esprit te recherche au matin.[iii]

Comme un cerf qui soupire après l’eau des ruisseaux, de même je soupire après toi, ô mon Dieu.  J’ai soif de Dieu, du Dieu vivant ! Que, le jour, tu me montres ton amour: je passerai la nuit à chanter tes louanges et j’adresserai ma prière au Dieu qui me fait vivre.[iv]

Que je puisse avoir faim et soif de justice,[v] car tu combles de biens ceux qui sont affamés et tu renvoies les riches les mains vides.[vi]

Que mon âme puisse avoir soif de toi, que mon corps ne cesse de languir après toi comme une terre aride, dessechée et sans eau; que dans ton sanctuaire je te contemple pour admirer ta puissance et ta gloire.  Car ton amour vaut bien mieux que la vie ;  mon cœur sera comblé comme, en un bon festin, le corps se rassasie de mets gras et succulents, et je crierai de joie en chantant tes louanges.[vii]


[i] Ps 73.25-26.

[ii] Ps 16.5-6.

[iii] Es26.8-9.

[iv] Ps 42.2-3, 9.

[v] Mt 5.6.

[vi] Lc 1.53.

[vii] Ps 63.2-4, 6.

Marquez cette page pour votre prochaine visite

Partagez cette page avec un(e) ami(e)

close
Open Utility